Warning: Use of undefined constant ajout_de_commentaire - assumed 'ajout_de_commentaire' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d228434944/htdocs/MUSIC-BERBERE/index.php on line 72
Ali Amran : biographie. Musique kabyle

Ali Amran

Artiste / groupe : Ali Amran
Genre : kabyle

Biographie de : Ali Amran


Né en 1969 à Igariden, un petit village de Haute Kabylie, au nord de l'Algérie. Il a commencé à s'intéresser à la musique en écoutant des chanteurs kabyles à la radio ou sur des cassettes, pour ceux qui étaient interdits d'antenne. il essayait de reproduire leurs mélodies sur des instruments de fortune, des instruments rudimentaires confectionnés à l'aide de bidons d'huile de moteur et de bouts de bois en guise de manches, que tout gamin qui voulait jouer de la musique se devait de fabriquer. il a néanmoins eu la chance de toucher un vrai instrument assez jeune : Il y avait à la maison une vieille guitare qui appartenait à son frère et que il a fini par "hériter"...

Il a écrit ses premières chansons vers l'âge de16 ans, dans le genre traditionnel. Certaines ont été interprétées avec succès par des chanteurs populaires tel que Lani Rabeh, ou Hamel Slimane. En 1988, il a rejoins la « compagnie » théâtrale Meghres à l'université de Tizi-Ouzou comme musicien pour la chorale. A la même époque, il commençait à plaquer ses premiers accords sur les chansons des Beatles, Idir, Simon and Garfunkel, Moustaki, Cabrel, Inasliyen, Pink Floyd, Abranis, Cat Stevens,...Il abordait une nouvelle manière de jouer de la guitare, il découvrait la musique occidentale, l'harmonie...Du coup, ses compositions commençaient à s'imprégner de ces nouvelles influences et à prendre une autre direction, plus folk rock. Aussi, en parallèle à la chorale, il commençait à se produire sur scène, et à l'occasion, à glisser une de ses chansons dans le répertoire.

En 1998, après une petite expérience de studio, des concerts, des émissions de radio, ponctués d'incertitude, de boulots de subsistance, du 1er prix du festival de la chanson amazigh et surtout d'un passage de trois année par l'Institut de Langue et Cultures Amazighes de l'université de Tizi-Ouzou pour des études de magister, il revient à la musique et j'enregistre 6 chansons qui sortiront en cassette en 2001, une année après que il'eut quitté l'Algérie ! Entre temps, il monte le groupe Tura pour faire de la scène et dans la foulée, ils ont eu le 1er prix au festival national de la chanson amazigh et le 2ème au festival de musique de la Soummam.

En L'an 2000, il 'arrive donc en France, la guitare à la main. Le temps de s'installer, bonjour les studios de répétitions ! il fait d'abord quelques concerts en solo -guitare et voix- puis il monte un groupe pour jouer sur de plus grandes scènes. En 2004, il passe au Zénith de Paris à l'occasion du printemps berbère, quelques mois après avoir enregistré l'album Xali Sliman.